FANDOM


4°Le froid porte conseilModifier

Ce matin-là, Yazir était surpris d'avoir reçu une convocation de son empereur. C'était un peu surprenant, car en général, Yazir n'avait pas tellement de restrictions de temps et venait accompagner Zeleph quand ça lui chantait dans la journée. Arrivé devant la chambre, Yazir n'y vit personne.

Yazir
Yazir
Majesté vous êtes là ?
Zeleph
Zeleph
Par ici Yazir, je suis dans mon jacuzzi à la piscine.
Yazir
Yazir
Ah, vous voilà. Vous m'aviez demandé ?

L'ayant rejoint au bord de la piscine, le conseiller fut surpris quand il entendit que son maître avait l'intention de le faire remplacer après ces longues années de loyaux services.

Zeleph
Zeleph
Ne le prend pas mal mon fidèle Yazir, mais je crois qu'il est temps que que quelqu'un prenne la relève pour toi. Même si cela fait très longtemps que tu essayes de m'aider dans la recherche de généraux pour Arbaless et que tu diriges le continent en mon absence, je crois qu'il vaut mieux que quelqu'un prenne ta place de bras droit. Tu commences déjà à te faire vieux et bientôt tu finiras à trois pattes.
Yazir
Yazir
Bon, eh bien, je me retire bien que ce soit la mort dans l'âme. Enfin, je pourrais toujours m'occuper de mon petit fils qui va bientôt naître. Et sinon, qui me remplacera ?
Zeleph
Zeleph
Ah ! Tu fais bien de me le demander, j'ai déjà trouvé ton remplaçant idéal. Il est presque aussi jeune que toi à tes débuts, et surtout, il est assez puissant pour faire partie des Spriggans 12. Il est ici, je lui ait demandé de nous rejoindre il y a peu.
Yazir
Yazir
Hein ? Les Spriggans 12 ? Vous avez donc donné un nom à ce groupe de généraux sans consulter mon avis ?

A cet instant, un froid intense commence à envahir la terrasse faisant trembler les deux personnages. Une brume glaciale se lève, tandis que s'avance sous les yeux de Yazir un étrange jeune homme en manteau et bottes assorties, lui donnant une apparence très stricte.

Inbel
Inbel
En fait, c'est parce qu'il s'agit de mon idée. Eh bien ? Pourquoi me regardez-vous aussi hostilement ? J'espère que vous ne souhaitez pas créer une dispute entre nous, surtout devant sa majesté. Rassurez-vous, je suis là pour veiller sur l'empereur.
Zeleph
Zeleph
Si tu veux veiller sur moi Inbel, commence par arrêter de te donner en spectacle en montrant ta Magie de Glace s'il te plaît.

Se tournant vers leur empereur, Inbel et Yazir virent un léger souci : Zeleph était quelque peu scellé dans son jacuzzi de glace.

Inbel
Inbel
Oups ! Je crois que j'ai jeté un froid. Restez de glace ! Je me charge de délivrer sa majesté.

Pendant que son successeur s'occupait de retirer le froid environnant, Yazir s'approcha discrètement de Zeleph.

Yazir
Yazir
Dites, c'est bien lui votre nouveau secrétaire ? Ce n'est pas à coups de jeu de mots sur la glace que vous comptez tirer des conseils sages.


Yazir
Yazir
La seule farce que je vois c'est mon incapable de remplaçant ! L'humour ne vous réussit pas et votre introduction n'a rien de prometteur vu que vous manquez de transformer votre maître en glaçon.

Voyant que la tension monte, Zeleph sort de sa piscine, enfile son peignoir, et intervient.

Zeleph
Zeleph
Il suffit messieurs. Yazir, tu ne me crois quand même pas capable de m'entourer de personnes incapables qui font le travail à moitié ? Allons, serrez-vous la main, et fais-lui confiance pour être un intelligent conseiller.
Poignée de la confiance

D'abord réticents, les deux hommes se saluèrent mutuellement. Quittant la terrasse en laissant seul Inbel gérer les problèmes de peignoir, Yazir se dit que finalement Zeleph avait raison : il a un don pour bien s'entourer. Sinon, comment aurait-il réuni l'Empire Albaress n'est-ce pas ?